• Le trio

    Harry Potter:

    Le trio

    Harry James Potter est né le 31 juillet 1980[1]. Il a le même jour d'anniversaire que J. K. Rowling.

    Il faillit mourir à l'âge de quinze mois, le 31 octobre 1981, au moment précis où Lord Voldemort, un puissant mage noir, lui jeta le sortilège impardonnable Avada Kedavra[1 1]. Avant Harry, personne n'avait jamais survécu à un tel sort. Il ne garda de cette attaque qu'une cicatrice en forme d'éclair sur le front. C'est la puissance de l'amour de sa mère Lily, qui se sacrifia pour lui avant d'être tuée, qui provoqua ce « miracle ». Cependant, les détails de cet évènement inattendu ne sont révélés au lecteur que dans le septième tome. Une seule chose est sûre : l'amour de Lily est quelque chose que Voldemort était incapable de prévoir, et encore moins de comprendre. Cette protection « miraculeuse » vient d'une très ancienne magie liée à l'amour et qui est fonctionnelle avec le même sang qu'elle. Son propre sort se retourna contre lui, et il fut réduit à un être sans corps, moins qu'un fantôme et incapable d'utiliser la magie sauf son pouvoir de possession, bref une créature extrêmement faible. Harry resta brièvement seul dans son berceau, blessé au front, au milieu de sa maison presque entièrement détruite, les ruines recouvrant les corps de son père et de sa mère. Très vite, cependant, Rubeus Hagrid vint le sauver et partit rejoindre Dumbledore avec la moto volante de Sirius black, parrain d'Harry, avant que les Mangemorts n'apprennent ce qu'il s'était passé.

    Harry fut placé au 4, Privet Drive chez son oncle et sa tante, les Dursley — des moldus (muggles en anglais), sur les ordres de Albus Dumbledore. Il vivra chez eux jusqu'à son entrée à Poudlard, puis n'y reviendra plus que chaque été, jusqu'à son départ définitif, l'été de ses 17 ans. Dumbledore avait conscience de la magie protectrice liée au sang, et adressa une lettre à sa tante Pétunia Dursley, née Evans, sœur de Lily Evans Potter, en lui expliquant plus que ce que Harry ne put imaginer avant le jour de ses onze ans. En effet, Pétunia lui cacha entièrement son passé, dégoûtée par la magie, son « horrible monstre de sœur » et son « horrible mari ». Les Dursley lui menèrent la vie dure, d'autant plus que leur fils Dudley, énorme gamin blond trop gâté, et presque du même âge que Harry, fit de son cousin un véritable souffre-douleur. Harry subit de nombreuses maltraitances ; jusqu'à la fin de sa dixième année, il dormait dans un placard sous l'escalier, ne mangeait que très rarement à sa faim, et ne pouvait porter que les vieux vêtements de Dudley, se faisait courser par Dudley et ses amis qui appela ce jeu "La Chasse au Harry". Mais surtout, il grandit de l'âge de quinze mois à l'âge de onze ans, littéralement, sans amour parental. Les Dursley durent déménager lors des évènements du septième tome afin que Voldemort ne puisse pas suivre leur trace.

     

    Hermione Granger:

    Le trio

    Hermione est une « née moldue ». La jeune fille apparaît pour la première fois dans le Poudlard Express où elle fait la rencontre de Ron Weasley et de Harry Potter pour leur demander un renseignement. En l'écoutant, Harry se rend rapidement compte qu'elle est très cultivée et a manifestement lu tous les livres traitant de sorcellerie qui lui étaient accessibles. À Poudlard, elle répond toujours la première en classe et tente régulièrement d'empêcher Harry et Ron d'enfreindre le règlement, ce qui lui attire leur antipathie — surtout celle de Ron. Plus tard, après avoir été sauvée d'un troll par les deux garçons, elle les aide pour leurs devoirs et leçons et se montre moins ascétique. Petit à petit, une véritable amitié naît entre Harry, Ron et Hermione.

    Au cours d'un match de Quidditch, Hermione enflamme discrètement la cape du professeur Rogue qu'elle suspecte, à tort, d'ensorceler le balai de Harry pour le faire tomber. Avec Ron, elle aide Harry à franchir les obstacles pour trouver la Pierre Philosophale. Pendant la remise de la Coupe des Quatre Maisons, le professeur Dumbledore la récompense de 50 points pour avoir résolu l'énigme des potions de Rogue, qui avait été mise au point dans le but d'empêcher quiconque — et surtout Voldemort — de s'approprier la pierre.

    Harry Potter et la Chambre des secrets 

    De retour à Poudlard, Hermione, toujours aussi studieuse, est particulièrement sensible au charme du nouveau professeur de défense contre les Forces du mal, Gilderoy Lockart. Cependant, les trois amis sont vite confrontés à un événement inattendu : la légendaire chambre des secrets aurait été rouverte. Selon une vieille histoire, la chambre cacherait un monstre destiné à épurer Poudlard de tous les « nés moldus » selon les vœux de Salazar Serpentard. Au cours de l'année, plusieurs personnes sont retrouvées pétrifiées.

    Drago Malefoy, qui ne cesse de traiter Hermione de Sang-de-Bourbe, est suspecté par Harry et Ron d'être l'héritier de Serpentard. En premier lieu douteuse à cette idée, Hermione finit par être convaincue et, pour s'en assurer, prépare du Polynectar en secret, une potion très complexe qui permet de prendre temporairement l'apparence de quelqu'un d'autre. Sous l'apparence de Vincent Crabbe et de Gregory Goyle, Harry et Ron découvrent rapidement que Malefoy n'est pas l'héritier, tandis que Hermione, ayant confondu un cheveu de Millicent Bulstrode avec un poil de chat, part séjourner quelque temps à l'infirmerie à cause de la fourrure qui lui couvre le visage et de sa queue de chat.

    Par la suite, Hermione est à son tour retrouvée pétrifiée, un miroir à la main. Harry découvre dans son autre main, un article arraché des pages d'un manuel de la bibliothèque traitant du basilic, un monstre éventuel, accompagné du mot « tuyaux » écrit à la main par son amie. Hermione vient en effet d'élucider l'énigme : le basilic est un monstrueux serpent qui se déplace grâce à la tuyauterie de Poudlard, capable de pétrifier et même de tuer de son simple regard. Grâce à ces informations, Harry, accompagné de Ron dans un premier temps, trouve l'entrée de la chambre des secrets et affronte le basilic et Tom Elvis Jedusor (Voldemort adolescent sous forme d'un souvenir conservé grâce au journal intime de ce dernier). Hermione et les autres pétrifiés sont guéris grâce au professeur Chourave et à ses mandragores. Pour célébrer les bons rétablissements, les examens de fin d'année sont annulés, au grand désarroi de Hermione.

    Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban 

    À Poudlard, Hermione semble étudier plus que jamais : elle a pris toutes les options possibles, si bien que ses horaires de cours font l'objet d'une grande interrogation. En effet, elle a plusieurs cours placés à une même heure. Harry apprend plus tard que le professeur McGonagall lui a donné secrètement un retourneur de temps lui permettant de voyager dans le passé et de suivre ainsi plusieurs cours à la même heure. Cependant, excédée par son manque de repos dû à son emploi du temps surchargé, la studieuse Hermione finit par perdre patience et « claquer la porte » du cours de divination, touchée par une remarque du professeur Trelawney à son sujet. L'étude de la divination lui semble par ailleurs ridicule comparée à l'étude d'autres matières, comme l'arithmancie.

    Hermione est très impliquée dans la défense de Buck, l'hippogriffe de Hagrid, qui s'apprête à être jugé pour avoir blessé Drago Malefoy durant un cours de soins aux créatures magiques. Celui-ci avait délibérément insulté l'animal sachant pourtant qu'il fallait le traiter avec respect. Hermione fait tout son possible pour aider Hagrid à l'innocenter mais il est malgré tout condamné à mort, à la plus grande satisfaction de Malefoy.

    Ron et Hermione sont en sérieux conflit durant l'année, notamment à cause du chat de Hermione, Pattenrond, qui ne cesse d'ennuyer Croûtard, le rat de Ron. Croûtard va d'ailleurs disparaître un temps, ce qui rend inévitablement Pattenrond coupable aux yeux de Ron, ce dernier étant persuadé que le chat l'a dévoré. L'autre sujet de discorde concerne l'Éclair de Feu, le balai qui a été remis anonymement à Harry. Hermione est persuadée qu'il a été envoyé et ensorcelé par Sirius Black — récemment évadé de la plus grande prison de sorciers,Azkaban — pour mettre Harry en danger. Elle fait part de ses inquiétudes au professeur McGonagall qui partage son avis et confisque pendant plusieurs semaines le balai afin de le soumettre à un examen approfondi. Ron et Harry sont en froid avec Hermione, ce balai étant considéré comme le plus puissant de tous et un atout majeur pour le Quidditch.

    Finalement, des évènements mènent le trio dans une cabane où ils font la connaissance de Sirius black qui s'avère en plus d'être le parrain de Harry, un animagus puissant et sympathique.

    Conseillés par le professeur Dumbledore, Harry et Hermione utilisent le retourneur de temps pour voyager dans le passé et sauver Sirius Black (qui n'a pas été officiellement innocenté) du baiser du détraqueur et Buck de son exécution. Puis, à la fin de l'année, Hermione décide d'abandonner le cours d'étude des moldus (en plus de la divination), bien qu'elle ait obtenu 320 % à l'examen ; elle aura donc le même nombre de matières que les autres et ne sera plus aussi surchargée de travail.

    Harry Potter et la Coupe de feu 

    Hermione retrouve Harry et la famille Weasley pour assister à la finale de la Coupe du Monde de Quidditch. Après le match, lorsque que l'elfe de maison Winky est renvoyée par son maître Barty Croupton pour accusation d'avoir fait apparaître la marque des ténèbres, Hermione est sensibilisée au mauvais traitement des elfes de maison.

    De retour à Poudlard, après avoir appris qu'il y avait des centaines d'elfes de maison à Poudlard s'occupant des tâches ménagères sans être rémunérés, elle crée la Société d'Aide à la Libération des Elfes (SALE), à la grande exaspération de Harry et de Ron qu'elle recrute de force.

    La quatrième année marque un tournant dans les relations entre Ron et Hermione. Après avoir découvert qu'elle était la cavalière au bal de fin d'année du célèbre attrapeur et champion de l'école Durmstrang, Viktor Krum, Ron manifeste une vive jalousie et l'accuse de « fraterniser avec l'ennemi » et de trahir Harry. Hermione, à la fin du bal de Noël, lui répond qu'il aurait dû l'inviter avant que quelqu'un d'autre ne le fasse. Ce à quoi Ron lui répond qu'elle se méprend totalement. Après avoir été « sauvée » par Krum lors de la seconde tâche, Hermione est la cible de la journaliste Rita Skeeter. Celle-ci publie un long article dans la Gazette du sorcier sur le soi-disant triangle amoureux Harry/Hermione/Krum. Krum va jusqu'à interroger Harry sur la nature de ses sentiments envers Hermione. Skeeter révèle que Krum a déclaré ses sentiments à Hermione et qu'il l'a invitée chez lui pour l'été, ce qui est vrai, au grand mécontentement de Ron.

    À la fin de l'année scolaire, Hermione découvre que Rita Skeeter est une animagus non-déclarée ; c'est sous sa forme de scarabée qu'elle a pu surprendre des conversations dont elle se servait pour ses articles. Hermione la capture et l'enferme dans un pot de verre en lui ordonnant de ne plus faire paraître d'articles mensongers, sous menace de dévoiler son état d'animagus.

    Harry Potter et l'Ordre du phénix 

    Hermione et Ron sont depuis longtemps au 12, Square Grimmaurd quand Harry vient les rejoindre. Durant l'année, Harry est dans un état nerveux et très irritable aux souvenirs des évènements qui l'ont bouleversé au cours de l'année précédente. Il est toujours tempéré par Hermione qui l'aide dans sa relation complexe avec Cho Chang. Elle est nommée préfète et commence à croire que Harry est son homologue masculin. Ron dément rapidement en lui annonçant qu'il s'agit de lui. À la maison de l'Ordre, Hermione tente d'être la plus aimable possible avec l'elfe morose Kreattur qui le lui rend bien mal en la traitant régulièrement de Sang-de-Bourbe. De retour à Poudlard, elle fabrique des dizaines de vêtements pour les elfes en les disposant dans la salle commune de Gryffondor dans le but de les libérer. Les elfes qui en sont choqués ne viennent plus nettoyer la salle.

    Après s'être rendue compte que le nouveau professeur de défense contre les Forces du mal (envoyée par le Ministère de la Magie) n'allait leur enseigner que la théorie sur les stratégies de défense, Hermione a l'idée de créer l'Armée de Dumbledore, consciente que Voldemort élabore ses projets de son côté et qu'il devient urgent d'apprendre à se défendre. L'A.D. est une association d'élèves souhaitant s'exercer et dont Harry est le professeur, ceci dans le plus grand secret.

    Rita Skeeter, démasquée un an plus tôt, est très utile puisque Hermione l'oblige à publier dans les colonnes du Chicaneur une interview détaillée d'Harry sur le retour de Voldemort. Cela va ouvrir les yeux de nombreux lecteurs sur cette réalité couardement niée par le Ministère de la Magie, et la Gazette du sorcier dont la publication se voit fortement contrôlée par ce dernier.

    Hagrid présente son frère géant de 5 mètres, Graup, à Harry et Hermione, en leur demandant de s'en occuper si jamais il venait à partir. Graup semble d'ailleurs bien aimer Hermione et l'appelle « Hermy ». Après avoir quitté Hagrid, Hermione semble être au bord de la crise de nerfs mais elle est calmée par Harry. Quand Ombrage surprend Harry dans son bureau, alors qu'il tentait de vérifier la vision qu'il avait eue de Sirius prisonnier au Ministère, et qu'elle menace d'utiliser le sortilège Doloris sur lui pour le faire parler, Hermione improvise totalement en emmenant l'inquisitrice et Harry dans la Forêt Interdite où ils sont attaqués par des centaures et sauvés par Graup. Profitant de la confusion, Harry et Hermione s'enfuient et s'envolent avec d'autres membres de l'A.D. vers le Ministère à dos de Sombrals.

    Pendant la bataille du Ministère, Hermione est sérieusement blessée par Dolohov via un sortilège d'Entrave, mais elle est rapidement remise sur pieds.

    Harry Potter et le Prince de sang-mêlé 

    De retour au Terrier avant le début de l'année à Poudlard, le trio reçoit par hibou les résultats des BUSES de l'année passée : Hermione a obtenu dix Optimal et un Effort Exceptionnel en défense contre les Forces du mal. Horace Slughorn, le nouveau professeur de potions, est émerveillé par le savoir de sa nouvelle élève en matière de potions. Cependant, à la grande fureur de Hermione, ses performances seront mises dans l'ombre de Harry grâce au livre du Prince de sang-mêlé qui lui permet de réussir toutes ses potions d'une manière magistrale. Cela n'empêchera pas Slughorn d'inviter Hermione à toutes ses soirées privées auxquelles sont conviés « traditionnellement » tous ses élèves préférés.

    Alors que les relations Ron/Hermione semblent être plus ou moins stables, elles sont vite détériorées quand Ron apprend par l'intermédiaire de Ginny que Viktor Krum a embrassé Hermione. Il en veut beaucoup à Hermione, qui elle en est désorientée. Quand Ron commence à sortir avec Lavande Brown, Hermione est visiblement blessée. Elle riposte en invitant Cormac McLaggen — que Ron déteste — à la soirée de Noël de Slughorn.

    L'empoisonnement accidentel de Ron choque tellement Hermione qu'elle se réconcilie avec lui. De son côté, Ron met un terme à sa relation avec Lavande.

    À la fin du livre, alors que Harry s'apprête à partir pour la caverne de l'horcruxe avec le professeur Dumbledore, il envoie Ron et Hermione — rejoints par d'autres membres de l'A.D. — patrouiller dans le château car il trouve suspecte la protection étroite qu'entretient le professeur Rogue vis-à-vis de Drago Malefoy. Hermione, Ron et les autres membres de l'A.D. parviennent à alerter les membres de l'Ordre du Phénix de l'arrivée des mangemorts à Poudlard et ont la chance de rester vivants grâce au Felix Felicis donné par Harry.

    Harry Potter et les Reliques de la Mort 

    Déterminée à aider Harry dans sa quête des horcruxes, Hermione a pris toutes les dispositions nécessaires pour protéger ses parents moldus des éventuels interrogatoires de Voldemort : elle les a fait déménager et a modifié leur mémoire afin qu'ils oublient son existence. Elle fait partie de l'expédition pour le départ de Harry de chez les Dursley et boit le Polynectar grâce auquel elle prend l'apparence de Harry pour berner les mangemorts.

    Alors que le trio se cache dans la forêt après que les mangemorts ont attaqué le Terrier, Ron quitte Harry et Hermione après une sévère dispute. Ce départ affecte beaucoup Hermione qui pleure souvent. Néanmoins, ils poursuivent à deux leur quête. Lorsqu'ils rencontrent Bathilda Tourdesac sous l'apparence de laquelle est dissimulé le serpent de Voldemort, Hermione sauve Harry in-extremis alors que Voldemort est sur le point de les attraper. Dans leur fuite, Hermione casse la baguette de Harry.

    Hermione accueille froidement Ron lors de son retour, mais finit par lui pardonner. Le trio est capturé par une bande de brigands menés par Greyback et ils sont emprisonnés dans le manoir des Malefoy en attendant que les mangemorts préviennent Voldemort de leur capture. Alors que Harry et Ron sont dans les cachots, Hermione est torturée par Bellatrix Lestrange à l'étage du dessus. Ils réussissent cependant à s'enfuir avant l'arrivée du Seigneur des ténèbres, grâce à l'intervention de Dobby qui y laisse sa vie.

    Persuadés qu'un horcruxe est caché dans le coffre de Lestrange, ils complotent avec le gobelin Gripsec pour pénétrer dans Gringotts. Hermione prend l'apparence de Bellatrix, Ron de son homme de main, tandis que Harry et le gobelin sont cachés sous la cape d'invisibilité.

    Aidés par le frère de Dumbledore, Abelforth, le trio arrive dans la Salle sur Demande où se sont retrouvés en secret tous les membres de l'AD. Ron et Hermione s'éclipsent dans la chambre des secrets, et y ramassent quelques dents du basilic avec lesquelles Hermione parvient, grâce à leur venin, à détruire la coupe horcruxe. Là, Ron et Hermionne échange leur premier baiser, ce qui exaspère quelque peu Harry. La bataille de Poudlard contre Voldemort et ses partisans a déjà commencé quand ils retrouvent Harry qui, de son côté, a trouvé l'avant-dernier horcruxe à détruire, un diadème. Il ne reste donc plus que le serpent Nagini. Ron songe à sauver les elfes de maison restés dans les cuisines. Hermione, radieuse de sa décision spontanée, lui saute au cou et l'embrasse sans retenue. Dans la bataille finale, Hermione se bat entre autres contre Bellatrix avec l'aide de Ginny Weasley et de Luna Lovegood.

    Épilogue

    Hermione et Ron ont deux enfants, Rose, l'aînée qui entre en première année à Poudlard et Hugo, son jeune frère.

     

    Ron Weasley:

    Le trio

     

    Ron fait partie de la famille Weasley, une famille de sang-pur, qui réside au Terrier. Ron apparaît pour la première fois à la gare de King's Cross, accompagné de sa famille, où il rencontre Harry. Harry et Ron s'installent dans le même compartiment du train Poudlard Express et font connaissance, posant les premières pierres de leur amitié : Ron est fasciné par le célèbre Harry Potter, Harry est fasciné par le sorcier ordinaire Ron Weasley. C'est dans ce même compartiment qu'ils rencontrent tous deux Hermione Granger, qui leur paraît à première vue très antipathique mais devient par la suite leur amie proche, après qu'ils l'ont sauvée d'une dangereuse confrontation avec un troll des montagnes[1 1].

    Ron joue un rôle vital dans la quête de la pierre philosophale. Sa stratégie au jeu d'échecs sorciers permet à Hermione et Harry de continuer et gagner la partie parmi les pièces animées et géantes qui composent l'échiquier. Au cours du jeu, Ron décide de sacrifier sa pièce et tombe évanoui après un violent choc[1 2]. Lors de la fête de fin d'année, le dernier dîner de l'année scolaire, Albus Dumbledore, le directeur de l'école, décerne cinquante points à Gryffondor pour « la plus belle partie d'échecs que Poudlard a vu depuis de nombreuses années ». Cette récompense de dernière minute aide Gryffondor à gagner la Coupe des quatre maisons[1 3].

    Harry Potter et la Chambre des secrets 

    Durant l'été, Ron tente d'écrire à Harry plusieurs fois, mais il ne reçoit pas de réponse car Dobby l'elfe de maison intercepte ses lettres. De plus en plus inquiet, Ron décide finalement d'emprunter avec ses frères Fred et George la voiture volante de son père pour prendre des nouvelles de Harry dans la maison de son oncle et de sa tante[2 1]. Harry s'enfuit alors de chez lui et passe le mois d'août au domicile des Weasley, le Terrier.

    À la gare de King's Cross, Harry et Ron n'arrivent pas à traverser la barrière donnant accès au quai 9¾. Ron a l'idée d'utiliser la Ford Anglia volante de son père pour se rendre à Poudlard par ses propres moyens. Harry et lui mettent le plan à exécution, mais la voiture montre des signes de faiblesse à la fin du voyage et finit par s'écraser sur le Saule cogneur, dans le parc de l'école. Harry et Ron s'en sortent indemnes, mais la voiture disparaît dans la Forêt Interdite et la baguette magique de Ron se brise.

    Plus tard dans l'année, Ron et Harry utilisent la potion Polynectar pour prendre l'apparence des deux acolytes de Drago Malefoy, Crabbe (pour Ron) et Goyle (pour Harry), pour l'espionner et découvrir ce qu'il sait sur la chambre des secrets[2 2]. Dans leur recherche d'informations sur l'héritier de Serpentard, c'est Ron qui fournit le premier indice de l'identité de Tom Elvis Jedusor en se rappelant avoir vu ce nom sur un trophée décerné par Poudlard pour « Services spéciaux rendus à l'école »[2 3].

    Plus tard, Ron doit faire face à sa plus grande phobie, les araignées, en entrant dans la forêt interdite sur le conseil implicite de Hagrid. Harry et lui manquent de se faire dévorer par les acromentules géantes et sont finalement sauvés par la Ford Anglia, venue seule à leur secours[2 4]. Ron et Harry découvrent alors l'entrée de la chambre des secrets et y pénètrent dans l'espoir d'arriver à temps pour sauver Ginny Weasley, la sœur de Ron, qui a été enlevée et retenue dans la chambre. A cause de la baguette cassée de Ron, le plafond s'écroule et l'éboulis sépare Ron et Harry. Harry continue son chemin et réussit à sauver Ginny. Ron et lui reçoivent un prix pour services rendus à l'école[2 5].

    Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban 

    Le rôle de Ron est moins important dans ce tome contrairement à celui de Hermione qui est plus développé.

    Quand le rat de Ron, Croûtard, disparaît, Ron accuse le nouveau chat de Hermione, Pattenrond, de l'avoir mangé. Ceci est cause d'une dispute de plusieurs mois entre les deux amis[3 1]. Ils finissent par se réconcilier lorsque Hermione frôle la dépression nerveuse en raison de sa surcharge scolaire et du stress engendré par le sort de l'hippogriffe Buck. L'animal fait en effet l'objet d'un procès après avoir blessé Drago Malefoy lors d'un cours de Soin aux créatures magiques. Ron propose à Hermione et Hagrid de les aider, mais leur défense échoue et l'animal est condamné à mort. Le jour de l'exécution de Buck, à laquelle sont venus assister les trois amis dans le parc de Poudlard, Croûtard s'enfuit[3 2]. Ron se lance alors à sa poursuite et, devant le Saule cogneur, est attrapé par un gros chien noir, le Sinistros. L'animal le traîne dans le tunnel qui prend son départ sous les racines de l'arbre[3 3].

    Harry et Hermione suivent à leur tour le tunnel et rejoignent ainsi la Cabane hurlante. Le chien noir se révèle être l'animagus Sirius Black, parrain de Harry échappé de la prison de sorciers Azkaban. Le professeur de Défense contre les forces du mal, Remus Lupin, arrive à son tour dans la cabane et jette un sort sur Croûtard, dévoilant qu'il s'agit en fait de Peter Pettigrow, animagus lui aussi, camouflé en rat depuis des années. Pettigrow, qui avait jusqu'à ce jour simulé sa mort grâce à son déguisement, nie avoir livré les parents de Harry à Voldemort devant les accusations de Lupin et Black. Après avoir refusé de croire Sirius et de lui confier son rat, Ron change d'avis en découvrant sa véritable identité. Pettigrow réussit à prendre la fuite lorsque les autres personnages le font sortir du Saule cogneur[3 4]. Ron, assommé par un sort de Pettigrow, est emmené à l'infirmerie et forcé d'y rester pendant que Harry et Hermione remontent le temps pour sauver Sirius Black et Buck[3 5]. A la fin du roman, Sirius envoie à Ron un petit hibou excité que Ginny baptise Coquecigrue.

    Harry Potter et la Coupe de feu 

    Durant l'été 1994, les Weasley invitent Harry et Hermione à la Coupe du monde de Quidditch. Ron est en admiration devant son champion de Quidditch préféré, Viktor Krum[4 1]. Il apprend un peu plus tard que ce même Krum, étudiant à l'école de sorciers Durmstrang, passera l'année scolaire à Poudlard à l'occasion du Tournoi des Trois Sorciers[4 2]. Le jour de la nomination des représentants des trois écoles pour le tournoi, Harry est mystérieusement choisi comme quatrième champion. Ron, comme nombre d'autres étudiants, le soupçonne d'avoir triché pour participer à la compétition et lui tourne le dos. D'après Hermione, c'est un signe de la jalousie latente de Ron envers la célébrité de son ami. La période de froid dure presque un mois, et la réconciliation lorsque Harry échappe à un dragon cracheur de feu durant la première tâche du tournoi : Ron reconnaît la dangerosité du tournoi et écarte l'idée que Harry ait pu se porter volontaire.

    À Noël, selon la tradition du Tournoi des Trois Soricers, Poudlard organise un Bal de Noël. Ron et Harry sont paniqués à l'idée de devoir inviter une cavalière. Ron invite au dernier moment Hermione à l'accompagner au bal, mais, vexée et blessée par le fait qu'il l'invite seulement pour ne pas se présenter seul à la soirée (et pas parce qu'il veut vraiment passer la soirée avec elle), elle décline son invitation. Harry, après avoir invité Cho Chang sans succès, réussit à sauver son honneur et celui de son ami en convaincant Parvati et Padma Patil de les accompagner au bal. Padma ne semble pas enchantée de la mauvaise humeur de Ron et de sa robe miteuse. En apercevant Hermione aux bras de Victor Krum, le champion de Quidditch, Ron déborde de jalousie et va jusqu'à accuser son amie de « fraterniser avec l'ennemi »[4 3]. Même devant les reproches d'Hermione, qui laisse entendre qu'il aurait dû penser à elle en premier et non comme solution par défaut, Ron continue d'ignorer ou de nier les sentiments naissants qu'ils nourrissent l'un pour l'autre. Hermione, de son côté, montre également des signes de jalousie à l'égard de Fleur Delacour, étudiante de l'école Beauxbâtons, de qui Ron n'arrive pas à détacher les yeux[4 4].

    Pour les besoins de la deuxième tâche du tournoi, Ron est emmené et attaché au fond du lac de Poudlard, endormi par magie et devant attendre que Harry le secoure. On apprend ainsi que Ron représente la personne à laquelle Harry « tient le plus ». Harry réussit à sauver Ron, et ce dernier se moque gentiment de Harry pour l'avoir vraiment cru en danger[4 5].

    Harry Potter et l'Ordre du phénix 

    Pendant l'été 1995, Ron est nommé préfet de Gryffondor, à la grande surprise de sa famille, de ses amis (en particulier Hermione, l'autre nouvelle préfète) et de lui-même[5 1]. Son frère, Percy, devenu distant et déconnecté de la famille, envoie un hibou à Ron pour le féliciter de son nouveau rôle et lui conseiller de couper les ponts avec Harry. Il lui suggère également de se ranger du côté de Dolores Ombrage, le nouveau professeur de défense contre les forces du mal de Poudlard[5 2], ce qui met Ron en colère. Il déchire la lettre sous les yeux de Harry.

    Ron montre explicitement son soutien et sa loyauté à son ami Harry lorsque ses camarades de classe laissent entendre que le récit de celui-ci au sujet du retour de Voldemort est un mensonge (allant parfois jusqu'à faire usage de son nouveau pouvoir de préfet pour les faire taire[5 3]). Bien qu'ils passent une grande partie de leur temps à se chamailler, Ron et Hermione forment un front uni pour épauler Harry. Ron soutient la proposition d'Hermione de créer une association d'étudiants dans laquelle Harry donnerait des cours pratiques de défense contre les forces du mal. Le professeur Ombrage a en effet interdit à ses élèves, sur ordre du Ministère de la Magie, de pratiquer la magie durant ses cours alors que Voldemort est revenu. Ron et ses amis fondent alors l'Armée de Dumbledore.

    Il rejoint aussi l'équipe de Quidditch de Gryffondor au poste de gardien de but, mais sa nervosité et son manque de confiance en soi altèrent ses capacités et son talent durant les matchs. Les élèves de Serpentard ont inventé une chanson moqueuse sur l'incapacité de Ron a protéger ses buts, arguant même que Serpentard pourrait gagner la Coupe de Quidditch grâce à lui. Mais Ron se reprend dans le dernier match de l'année et Gryffondor remporte la victoire.

    Ron vit mal le fait que Ginny, sa sœur benjamine, ait des aventures amoureuses.

    Lors de la visite de l'Armée de Dumbledore au Département des mystères, Ron combat les mangemorts aux côtés de Harry, Hermione, Ginny, Luna Lovegood et Neville Londubat. Il est blessé au cours de l'expédition mais guérit complètement avant la fin du roman.

    Harry Potter et le Prince de sang-mêlé 

    Dans le sixième tome, Harry, nouveau capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, choisit Ron pour occuper le poste de gardien en écartant Cormac McLaggen, aussi talentueux mais manquant d'esprit d'équipe[6 1]. Au cours des matchs, son jeu est inégal et repose majoritairement sur son humeur du jour, ses émotions et sa confiance en soi. Ainsi, ses performances sont très mauvaises lorsqu'il est fou de jalousie mais il se montre un excellent gardien lorsqu'il croit avoir bu du Felix Felicis, une potion rendant chanceux, par une sorte d'effet placebo. Ce jour-là, il permet à Gryffondor de gagner le match.

    Ron attire l'attention de Lavande Brown, étudiante de Gryffondor. Il sort avec elle durant l'année scolaire, bien qu'il semble plus intéressé par son amie Hermione envers qui il manifeste régulièrement jalousie, inquiétude et mauvaise humeur inexpliquée. Hermione se venge en invitant Cormac McLaggen à la fête de Noël organisée par le professeur Slughorn[6 2]. Durant plusieurs mois, Ron et Hermione ne s'adressent pas la parole. Il ne semble pas satisfait de sa relation avec Lavande[6 3]. À l'occasion de son anniversaire, Ron mange accidentellement des chocolats empoisonnés par une potion d'amour. Après avoir été guéri par le professeur Slughorn, il avale accidentellement de l'hydromiel empoisonné. Il est sauvé de peu par Harry à l'aide d'un bézoard ( antidote à la plupart des poisons que l'on trouve dans l'estomac des chèvres). Son séjour à l'infirmerie et l'inquiétude ressentie par Hermione permettent leur réconciliation[6 4]. Ron en profite pour mettre un terme à ses relations avec Lavande. Il finit également par accepter la relation amoureuse entre sa sœur Ginny et Harry.

    Selon J.K. Rowling, Ron se montre très immature dans ce tome en comparaison de ses deux amis, et il doit apprendre à « mériter Hermione » en grandissant d'un point de vue émotionnel[1]. Tout au long du roman, la tension romantique entre les deux personnages est palpable. Parallèlement, Ron renforce son amitié avec Harry : leurs discussions sur les performances sportives de Ron, par exemple, ne tournent pas au conflit personnel.

    Au début de l'histoire, Ron ne partage pas la conviction de Harry selon laquelle Drago Malefoy est devenu mangemort, mais change d'avis par la suite. Il est chargé par Harry de surveiller Drago et le professeur Rogue lorsqu'il s'absente de l'école avec Dumbledore. Il s'est également vu confier la fiole de Felix Felicis pour protéger les membres de l'Armée de Dumbledore durant la soirée[6 5], ce qui leur a permis d'éviter tous les sorts lancés à leur encontre durant l'attaque des Mangemorts. Après l'enterrement de Dumbledore, Ron et Hermione promettent à Harry de l'accompagner dans sa future quête des horcruxes, renonçant ainsi à finir leurs études à Poudlard[6 6].

    Harry Potter et les Reliques de la Mort 

    Dans le dernier tome, Ron accompagne Harry et Hermione dans leur quête des Horcruxes. Il reste quelques temps au Terrier avec eux et insiste pour ne le quitter qu'après le mariage de Bill. Pour cacher son départ en voyage, Ron fait porter un vieux pyjama à la goule habitant son grenier et couche celle-ci dans son lit : déguisée en Ron, elle doit faire croire que celui-ci souffre d'« éclabouille », une maladie magique très contagieuse. Ainsi les mangemorts peuvent fouiller la maison des Weasley et laisser ceux-ci tranquilles.

    Ron lui-même se déguise en Reginal Cattermole lorsque le trio infiltre le ministère de la Magie pour récupérer le médaillon de Serpentard. Harry décide que chacun, dans le trio, doit porter le médaillon à tour de rôle afin d'en atténuer l'effet maléfique qui pervertit l'âme du porteur. Ron en semble beaucoup plus affecté que ses amis. Fragilisé par l'objet, frustré par le manque de confort dans leur voyage et par l'absence d'un plan concret pour la suite des évènements, Ron finit par abandonner ses amis. Il regrette toutefois immédiatement sa décision, mais ne parvient pas à briser les enchantements de protection placés par Hermione et se fait capturer par des « rafleurs ». Grâce à la voix d'Hermione, retransmise par le déluminateur que lui a légué Dumbledore, Ron parvient à localiser ses amis quelques temps plus tard. Il sauve alors la vie de Harry en le découvrant en train de se noyer dans un lac gelé, à la recherche de l'épée de Gryffondor. Son ami lui confie alors la tâche de détruire le médaillon. Torturé quelques instants par l'âme de Voldemort qui tente de profiter de ses points faibles (son amour pour Hermione et son manque de confiance en soi au sein de sa fratrie), Ron finit par abattre l'épée sur le médaillon. Il retourne ensuite au campement où il finit par se réconcilier avec Hermione.

    Ron est une nouvelle fois mis à l'épreuve lorsque, le trio ayant été capturé par des rafleurs et amené au manoir des Malefoy, Hermione subit le sortilège Doloris de la main de Bellatrix Lestrange. Ils sont sauvés quelques heures plus tard par Dobby, qui les aide à fuir. Après une mission dans la banque de Gringotts et une fuite sur le dos d'un dragon, Ron et ses amis retournent à Poudlard pour trouver le dernier Horcruxe. Ron a l'idée, pour remplacer l'épée de Gryffondor qu'ils ont dû laisser au gobelin Gripsec, de se procurer du venin de Basilic en en récupérant les crocs dans la chambre des secrets. Il parvient à reproduire des sons en Fourchelang pour ouvrir la chambre, et laisse à Hermione le soin de briser la coupe.

    Au cours de la grande bataille qui prend place à Poudlard, Ron s'inquiète du sort des elfes de maison et émeut ainsi Hermione, qui saute dans ses bras pour lui offrir leur premier baiser. Troublé, il continue tout de même à se battre vaillamment, assiste à la mort de son frère Fred, et cependant fait preuve d'un immense courage en lui tournant le dos pour continuer d'aider Harry. Il fait équipe avec Neville pour venir à bout de Fenrir Greyback, le loup-garou qui a mordu Lupin et Bill.

    Épilogue

    Dix-neuf ans après la chute de Voldemort, Ron est marié avec Hermione et ils ont deux enfants : Rose, qui va faire sa première rentrée scolaire à Poudlard, et son frère cadet Hugo[7 1]. Ron a également passé le permis de conduire moldu en lançant un sortilège de confusion à l'examinateur.

    Harry et lui travaillent au Bureau des Aurors du Ministère de la Magie. Il a, avec ses amis, aidé le Ministère à se réhabiliter après son infiltration par les mangemorts, et le fonctionnement du département dans lequel il travaille n'a plus grand chose à voir avec le passé[2]. Avant de devenir auror, Ron a rejoint George dans sa boutique Farces pour sorciers facétieux, qui est devenu une affaire très lucrative[3].

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :